Lorsque vous avez des travaux à réaliser, il est important de prendre certaines précautions afin que votre tâche soit réalisée correctement. Dans le cas de travaux de peinture par exemple, il existe de nombreux types de peinture faits de composés chimiques divers. Ces composés sont susceptibles d’adhérer plus facilement à la surface à peindre selon le traitement préalable que vous en avez fait. D’où l’intérêt d’utiliser un solvant de préparation de surface. Lequel choisir et selon quels critères ? Découvrez toutes les informations importantes sur ce sujet.

Quel est l’intérêt d’un solvant de préparation ?

Le solvant de préparation est un dégraissant avant peinture qui est destiné à conditionner la surface à traiter dans le but que cette dernière soit traitée plus facilement et plus efficacement. Il s’agit d’un préalable que tout bricoleur professionnel ou amateur doit connaître pour réaliser des œuvres de qualité sans altérer ses surfaces. Il existe plusieurs types de solvants de préparation qui ont des utilités parfois différentes. Ce sont par exemple : les dégraissants promoteurs d’adhérence, les dégraissants anticorrosion ou encore les dégraissants de finition. En fonction de la surface sur laquelle vous souhaitez travailler et du résultat recherché, un type de solvant de préparation va davantage correspondre qu’un autre. Ces solvants sont différents de ceux utilisés pour nettoyer ses outils de peinture (pinceaux, rouleaux etc.) : la marque Arcane vend ce type de nettoyant peinture.

Comment choisir le solvant de préparation qu’il vous faut ?

Vous avez une surface à peindre et avez compris combien il est essentiel de la préparer à recevoir la peinture. Il faut utiliser le bon dégraissant avant d’appliquer votre peinture pour obtenir un résultat de qualité. Vous pouvez avoir besoin d’appliquer la peinture sur du plastique ou du métal. De plus, l’objectif que vous visez peut être du dégraissage ou un autre type de préparation de surface. Pour chacun de ces objectifs, les solvants que vous pouvez utiliser et la façon de les utiliser sont différents. En général, vous avez de nombreuses options et pour effectuer un choix, vous vous limitez peut-être juste à leur effet dégraissant. Cependant, il est important de prendre en compte certains autres éléments d’importance pour faire votre choix. En priorité, vous pouvez choisir un dégraissant à vaporiser sur vos surfaces que vous pourrez nettoyer ensuite à l’aide d’un chiffon. C’est une option qui suppose bien entendu que vous disposez de suffisamment de chiffons pour nettoyer. Par ailleurs, il est également possible d’opter pour un dégraissant à séchage optimisé avec protection anti corrosion. Ceci vous permet d’avoir une garantie de protection pour votre surface contre la corrosion pour une certaine durée. Le mieux reste quand même de vous procurer un solvant écoresponsable conditionné à l’aide de lingettes imprégnées, car ces dernières facilitent grandement la manipulation du produit.

Quelques précautions d’utilisation

La manipulation du dégraissant avant peinture peut être délicate et doit absolument être contrôlée. Par exemple, il s’agit d’un produit possédant une certaine inflammabilité. Il faut donc l’éloigner des enfants et l’utiliser en portant des gants. Par ailleurs, veillez à bien vérifier les compatibilités avec les différentes surfaces et à effectuer des tests d’essais afin que le dégraissant avant peinture n’abîme pas vos surfaces sensibles.